Amour additionnel

Publié le par G. R.

Amour Additionnel

 

L’amour est flottant, énigmatique et si beau… tel les formes d’une déesse qui se dresse à l’horizon, est-ce un mirage ?

Un doux sentiment m’envahi, déesse. Qui semblerait s’apparenter à de l’amour.

L’amour est fait de surprises, de surprises incontrôlables, incalculables mais surtout inévitable.

Pouvions-nous prévoir que la foudre, taperait à ce moment-là, en pleine journée caniculaire.

La place d’une maitresse n’est donc pas seulement dans un couple malheureux mais dans un quête de recherche de soi.

L’amour est aveugle et oubli parfois qu’il appartient déjà. Mais alors, pourquoi cette action dénuée de sens amène l’homme à devenir obstiner ? Fermer les yeux, et se laisser rêver.

Rêver et se laisser rêver. Quoi de mieux utopique, que rêver ? A quoi peut-on rêver de mieux que se laisser allez. LE rêve. Rêver du rêve.
Pourquoi ne pouvons-nous pas tout avoir et rien avoir à la fois pour combler cette recherche permanente.

Mon âme t’aime et mon amour appartient à ton âme qui se perd en moi. Mes pensées te sont destinées et mon amour ne sera jamais oublié.

Cette âme Errante, ne montre pas la voix de l’homme vertueux et honnorable.

Mon cœur penche dans tous les sens et ne sait où chavirer, chimère de mes rêves, cesse de chanter cette mélodie, Agalophonos.

Ces lèvres glissantes, ces yeux profonds, ces courbes infinies, ces doux traits rassurants me font oublier la bien aimé. Cesse de sourire, je suis hypnotisé par cette beauté.

Tu me hantes… Mais suis-je en train de rêver ? Existe-il un tel être dans le réel ?

 

 

Publié dans Essais

Commenter cet article