L'Evolution Spirituelle

Publié le par G. R.

23072010056

 

L’homme, au cours d’une vie, découvre et constate des faits et des histoires qui lui permettent d’évolués et de comprendre certains mécanismes. A chaque période s’offre à lui différentes voix qui représentent des possibilités. De manière subjective, il effectue un choix qui l’oriente vers une certaine direction. C’est l’accumulation des différents choix qu’il a effectués aux différentes périodes de sa vie qui l’amène à être l’homme qu’il est. C’est la complexité du nombre des choix et du nombre de combinaison possible qui confirme une diversité humaine. Certains choix peuvent sembler avoir un léger impact sur notre quotidien et pourtant…

Certaine période comme la maturité ou des remises en question sont des développements intellectuels qui s’acquiert au terme d’une croissance, qui, s’effectue par le biais d’expériences. Cette réflexion est stimulée par les sentiments comme, le regret ou la satisfaction, l’antipathie ou l’empathie. En effet, ils permettent à l’homme d’évité de reproduire certaines erreurs et d’agir de certaines façons. Malgré tout, il arrive que l’on reproduise certaines erreurs, mais nous avions conscience de retenter une expérience antérieurement échoué. La maturité est aussi le fait de s’essayer a nouveau dans la chose que l’on a rajouté. Cela met en avant un certain recul qui nous a permis de retenter l’expérience, ce qui n’est pas toujours facile quand échec il y a eu. En effet, l’homme oriente ses décisions et les choix de sa vie d’après l’expérience qu’il a vécue. C’est son passé qui forge l’homme et qui fait de lui ce qu’il est.

 

 

Photo : Bryce Canyon, U.S.A. , été 2010 {photo de l'auteur}

Publié dans Essais

Commenter cet article

Pau 15/01/2010 23:39


J'ai des questions quand même pas rapport à ce que tu as écrit, des tas et des tas qui ne font qu'accentuer un certain mal être auquel je suis soumise.
Que se produit-il lorsque l'Homme échoue dans ce qu'il entreprend, quand ses relations sont quasi néantes, quand rien de ce qu'il fait n'est concluant, quand même ses rêves n'ont plus d'importance
parce qu'il sait que même avec toute la volonté du monde, il ne réussira pas à les accomplir ? Hein, que se passe-t-il, que devient-il ?
Certainement met-il fin à ses jours pour ne plus avoir à ne rien subir, mais s'il décide de rester et de s'accrocher, s'il décide que même dans le néant, il est plus courageux de vivre que de
mourir, comment peut-il s'en sortir ? L'Homme est-il fait pour vivre seul ? Je ne crois pas, il a besoin de personne autour de lui, il a besoin de soutient, et s'il n'en a pas, comment peut-il
survire ?
Des questions en boucles, des cercles vicieux qui d'une question t'amère à une autre qui t'envoie à une autre et qui finalement finit par te faire revenir à ta question de départ.
Alors, as-tu un point de vue sur tout cela ? Peux-tu éclairer ma lanterne ou suis-je condamnée à éternellement errer dans l'ombre ?


William Tellor 06/01/2010 00:18


Certes, il faut un début à tout ^^
Je trouve le thème assez difficile, j'ai eu du mal vers la fin... Je pense que ça se ressent...
Je m'attend à une suite sur celui-ci ( pas pour prochainement )


Pau' 05/01/2010 20:13


Je suis parfaitement d'accord avec ce que tu dis.
Mais je pense que l'Homme doit aussi faire abstraction de son passé pour pouvoir gérer certaine situation et évoluer de manière différente.
Puis encore heureux que l'homme retente des expériences qui n'ont pas été fructueuses, tu imagines si on s'arrêtait de sortir avec de tomber amoureux juste parce qu'il s'est prit des vestes ?!
xD
Voilà mon point de vue xD.
See You Later !!!