Une Symbolique Ondoyante

Publié le par G. R.

La Mimi à Guigui2

Chaque homme perçoit le monde à sa propre manière. La vision d’un homme sur une seule et même chose  peut être observée d’angles totalement opposés. Les gestes et les intentions sont interpréter différemment selon les cultures et personnes.

Il n’est pas toujours aisé d’interpréter les messages qui peuvent être implicite ou explicite. Dans les deux cas, des qui propos demeurent, surtout dans la diversité des messages qui peuvent être écrit et laisser donc place à l’imagination quand au ton et au sens du message, parfois ambigüe et laisser alors le lecteur indécis ou l’amener à une mauvaise interprétation.

Un homme peut se comprendre, mais cela ne signifie pas qu’il est compris. L’idée qu’il utilise pour développer son opinion ou expliquer un fait peut symboliser une tout autre chose pour son interlocuteur, ce qui l’induira en erreur.

Certains individus perçoivent, par exemple une voiture quelconque, comme un moyen de locomotion, d’autres y voient une suite d’ouvriers, travaillant péniblement sur chaque pièces de l’engin, d’autres y voient une masse d’argent, beaucoup trop conséquente, empiler un châssis et quatre roues, puis d’autres y voient une machine infernale qui détruit nos forêt et la couche d’ozone. Aucune de ces visions est erronés, mais, la première idée qui nous viens en tête n’est pas forcément la même que celle de notre voisin.

Il en est de même pour la perception d’un de nos semblables. Les choses peuvent être vus d’une manière légèrement plus complexe. Nos idées, nos préjugés peuvent parfois nous influencer sur des attitudes qu’on ne constaterait pas en toute impartialité. Nous accepterons toujours avec plus de facilité les écarts de quelqu’un qu’on a tendance à idéaliser et apprécié. Cependant, une personne que nous ne considérons pas comme tel, se verras plus régulièrement dévalorisé et son erreur pourra sembler dramatique. Une blague dites par quelqu’un qu’on apprécie nous amuseras toujours plus que la même dites par quelqu’un que nous n’apprécions pas,  c’est un vis de la nature humaine.

En effet, notre opinion as des répercussions majeurs sur notre jugement. Notre affection en vers quelqu’un nous permet d’être plus indulgent alors que l’inverse peut laisser place a un manque criant de sympathie. Néanmoins, une mauvaise action ou un mauvais choix en reste un, mais la critique est moins aisé quand on admire la personne, car on cherche à lui trouver raison. Tandis qu’une personne que nous n’apprécions pas, notre subconscient peut nous amener à lui chercher tous les tords.

 

 

 

Photo :  Cabriès, France, " L'auteur et sa moitié " , été 2010 {photo de l'auteur}

Publié dans Essais

Commenter cet article

Dey 26/01/2010 17:44


Aime bcp =) !! ça me fait penser à un cours de communication en STG !! xD
Bisous =)


G. R. 26/01/2010 19:13


Ah c'est sympa d'étudié ça ^^
Nous en éco on a la sociologie , mais c'est pas sur ces thèmes , c'est plus la mobilité sociale et la stratification des individus xD

Bisous =)  


Pau 26/01/2010 17:42


Ouai, je suis assez d'accord avec ce que tu dis. Toutefois, je pense que ce mode de pensée ne s'applique pas seulement aux personnes autour de nous mais aussi à nous-même. La façon dont on se voit
détermine la façon dont on voit les autres. C'est pour ça que les gens beaux se jalousent entre eux, idem pour les gens populaire, certains voudraient avoir le monopole, d'autres voient ceux qui
les entourent comme meilleur qu'eux et un sentiment d'envie nait.
Je parle un peu de mon cas, j'idéalise pas mal certaine personne alors que les autres se retrouvent à être des moins que rien pour la plupart, c'est un gros problème, et cela vient de la façon dont
je me vois, si je ne les traite pas comme mes égaux c'est parce que j'ai une vision déformée de moi qui me place au dessus d'eux alors qu'il n'en ait peut-être rien. Et cela arrive à pas mal de
gens. Les gens qui se perçoivent comme des moins que rien traiteront les autres comme s'ils étaient supérieur et cela va amener à les faire cautionner certaines attitudes que ceux qui se croient
supérieurs ne tolèreraient pas.
Bon bien sûr, on observe des complexités, certains vont se placer à un certain niveau et accepter d'agir comme esclaves des autres alors qu'ils devraient leur faire fermer leur gueule (désolé pour
la vulgarité xD).
Tout cela pour dire que même si toutes nos visions sur le monde extérieur ne sont pas unique, notre vision de ce que nous sommes calibre la façon dont nous voyons ce milieu extérieur, et comme
personne n'a la même vision de soit, on a tous des visions différentes des choses.
J'ai fait une partie de ton travail là xD, c'est toi qui aurais dû l'écrire ça. Je pense que ce serait bien qu'on écrive à deux ou que tu me fasses lire avant de publier xD. Bref, je rigole bien
sûr, tu fais du très bon travail et je ne veux pas te prendre ce qui t'appartient.
See U soon (Hey plus qu'un petit mois !!!).


G. R. 26/01/2010 19:12


Nan t'inquiète pas, je me vexe pas xD 
C'est juste que j'essaye de ne pas être disproportionner dans mes écris et d'être assez régulier, donc, comme je l'ai dit antérieurement, des suites sont en préparations, je
privilégie" l'ondoyante" des thèmes pour reprendre le titre , donc la variation des idées et des écris , pas écrire 20 Pages sur un thèmes mais revenir après pour en plus, avoir le recul, ce
qui peut peut-être donner  une meilleure vérité.